Orgelbau Kuhn
 
 
 

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2009

Facture historisante

Orgue construit par:
Neubau in Anlehnung an den Baustil von Joseph Bossard, 1721

Sommiers: sommiers à coulisses
Traction: mécanique
Tirage des jeux: mécanique

Inauguration: 06.06.2009

Expert: François Seydoux
Design buffet: Uwe Schacht
Harmonisation: Rudolf Aebischer



Discographie:
Les Couperin - Bellelay 1714-2014
Les trésors de Bellelay
Noëls Français XVII-XVIII siècles


Bibliographie:
Bellelay et ses orgues
Bellelay et ses orgues
Eine Orgelrekonstruktion für die ehemalige Praemonstratenserabtei Bellelay
Projekt Rekonstruktion Joseph Bossart-Orgel (Bellelay)


Links, downloads:
Galerie de photos
«Action des soufflets cunéiformes, système Kuhn» (explication)
Concours d'orgue «Prix Joseph Bossard»
Musique d'Orgue à Bellelay


Renvois:
orgue de chœur
reconstruction Ab Yberg Positiv
orgue Bossard à St. Urban







© photos Orgelbau Kuhn AG, Männedorf/Schweiz



numéro du portrait 114140
www.orgelbau.ch/opf=114140

Bellelay III/P/26
Suisse, Berne
Orgue principal de l'ancienne abbaye

composition (download)

Immersion dans l'art baroque tardif

Vous êtes-vous déjà imaginé ce que cela ferait de vivre à une autre époque? Par exemple au temps de la Rome antique, au Moyen-Age ou à l'époque baroque? Une expérience imaginaire captivante. Pour les facteurs d'orgues de notre département spécialisé dans la restauration, cette expérience est devenue réalité. Une approche vivante et une immersion dans la période du baroque tardif, dans la vie et le travail de l'ancien maître Joseph Bossard (1665 - 1748), tel était le mot d'ordre d'un projet spécial: la réplique authentique de l'orgue disparu de Bossard dans l'ancienne abbaye des Prémontrés de Bellelay datant de 1721.

Vivre le travail de Bossard

La construction d'un instrument neuf dans un style historique était, sans exagération, une mission extraordinaire. Il ne fallait pas seulement reconstituer le style et le concept de Bossard, nous avons aussi voulu ressentir l'importance de son travail. Pour avoir un rapport au traitement des matériaux aussi près de la réalité de l'époque que possible, nous avons utilisé d'anciennes techniques d'artisanat avec les outils correspondants. Dans la famille de notre facteur d'orgues Werner Zehaczek, ces techniques ont été transmises pendant des générations. Zehaczek dit lui-même qu'il a beaucoup de respect pour l'art des anciens maîtres. Pendant les travaux à Bellelay, il a beaucoup appris.

De la silhouette à l'instrument

Parmi les indications concernant l'orgue disparu, l'élément le plus mystérieux était la silhouette de l'instrument. Elle était marquée sur le mur ouest, telle un mémorial, et nous semblait être l'expression de l'attente de sa renaissance. Notre équipe de 6 personnes, sous la direction experte de Wolfgang Rehn, responsable du département restauration, a accepté cette tâche avec enthousiasme. Outre les parties de claire-voie entreposées dans le musée de La Chaux-de-Fonds, nous étions en possession de la composition originale. Celle-ci était inscrite en entier dans les archives Silbermann. Globalement, nous avons pu bénéficier d'une connaissance précise des caractéristiques du travail de Bossard, que nous avons pu étudier en détail lors de la restauration de l'orgue de Sankt Urban dans le canton de Lucerne en 1993. L'ensemble de l'équipe a visité d'autres orgues de Bossard pour se préparer à la restauration et pour déterminer les détails de la réalisation.

Comme les compagnons de Bossard

Faire ressortir les caractéristiques de construction typiques de Bossard a été un vrai plaisir, d'après Christoph Bettler. Visiblement fier du résultat brillant, il ajoute en souriant: «J'ai parfois eu l'impression que nous pourrions être les compagnons de Bossard.» Robert Kleine a été chargé de dessiner les plans de l'orgue. «Découvrir le travail d'un maître du 18ème siècle et introduire ses spécificités dans la planification technique était un défi attirant et extraordinaire.» Le style de Bossard ne peut être représenté dans les dessins qu'en partie précise-t-il modestement, tout en soulignant «qu'il était important pour la réussite du projet d'envisager toutes les perspectives de la facture d'orgues». Lors de la prise de décision, l'opinion des menuisiers (pour le buffet) et des tuyautiers spécialisés dans les tuyaux en métal a été aussi importante que celle des facteurs d'orgues et des constructeurs.

L'apogée d'une carrière de créateur

Pour Wolfgang Rehn, «l'orgue de Kuhn dans le style de Bossard» est l'un des moments forts de sa carrière: «Nous avons pu appliquer pour la première fois des dizaines d'années de pratique de la restauration à la construction d'un nouvel instrument dans un style baroque authentique. Des occasions pareilles sont rares. En ce sens, je pense que ce projet fascinant est aussi un merveilleux cadeau. Je remercie chaleureusement tous les participants, le client, l'équipe qui a exécuté un travail exceptionnel et tous ceux qui ont contribué avec enthousiasme à faire renaître l'orgue de Bellelay!»

En effet, l'ambiance et l'intensité de cette expérience étaient parfois si exceptionnelles que plus d'un y a trouvé une inspiration poétique. Jörg Maurer a décrit ainsi le processus de prudent reconstitution du «disparu»: «Pas encore, il se développe lentement, montre encore une fois un autre visage. Nous revenons sans cesse. Il s'impose ... C'est un trésor caché que nous découvrons.»

Caractéristiques techniques de la construction et harmonisation

Parmi les caractéristiques de construction les plus typiques de Bossard figurent entre autres:
- les tailles et la construction des tuyaux
- les sommiers à flipots en noyer,
- les dimensions et les formes des soupapes,
- les tuyaux en bois avec des bouches en étain,
- les soufflets cunéiformes à plusieurs plis,
- une soufflerie à pompe,
- la construction des échelles et des escaliers,
- le barrage simple des panneaux latéraux du buffet avec des planches
et des détails de la traction tels que
- la dimension des rouleaux,
- les équerres en fer sur les axes majeurs,
- le style des demoiselles

Rigueur et liberté en même temps

L'ancienne abbaye de Bellelay n'est plus utilisée à des fins liturgiques et il n'y a pas eu de demandes musicales pour la messe. De ce fait, nous avons pu concevoir l'orgue en respectant des exigences très rigoureuses concernant le diapason, le tempérament et les étendues des claviers, y compris les feintes brisées. Pour l'arrangement des détails, nous avions de nombreuses possibilités malgré les conditions générales strictes. Ce projet laissait aussi de la place à la liberté artistique. En conclusion, s'il est impossible qu'il s'agisse d'un original de Bossard, c'est bien un vrai «l'orgue de Kuhn dans le style de Bossard».
 
 
   
 © Manufacture d'orgues Kuhn SA   Mise à jour 19.04.2017    info©orgelbau.ch