Orgelbau Kuhn
 
 
 

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2018

Transformation

Orgue construit par:
Carl Theodor Kuhn, 1905

Sommiers: sommiers à membranes
Traction: pneumatique
Tirage des jeux: pneumatique

Inauguration: 02.09.2018

Expert: Georges Athanasiadès



Renvois:
situation 1905





© photos Orgelbau Kuhn AG, Männedorf/Schweiz



numéro du portrait 114660
www.orgelbau.ch/opf=114660

Montreux III/P/44
Suisse, Vaud
Eglise catholique du Sacré-Coeur

Restauration de l'orgue – transformation de la traction

La restauration de l'orgue construit en 1905 par Carl Theodor Kuhn, Männedorf, était un projet tout à fait hors du commun en termes de conception. Du point de vue sonore et visuel, nous avons été confrontés à une situation hors pair, car le buffet, la tuyauterie et les sommiers étaient d'origine et en bon état. Ces parties de l'orgue ont été soigneusement restaurées. Au niveau de la traction, en revanche, la tâche s'est avérée nettement plus difficile.

L'instrument était à commande pneumatique uniquement, même l'écho disposait d'une traction pneumatique (env. 30 m!). En 1905, cette technique était nouvelle, moderne et fascinante. Aujourd'hui - 113 ans plus tard - force est de constater que la traction pneumatique fascine certes toujours sur le plan technique, mais qu'elle présente un défaut déterminant et non rectifiable: les distances importantes et parfois aussi très variables entre la console et les différents plans sonores entraînent des retards dans l'attaque des tuyaux qui rendent difficile, voire impossible, un jeu nuancé.

La restauration de la pneumatique entre la console et le sommier aurait en principe été possible. En raison des retards évoqués plus haut, cette possibilité n'entrait pas en ligne de compte pour ce très grand instrument. Après des discussions approfondies avec les maîtres d'ouvrage, nous avons opté pour la solution suivante con-cernant la question de la traction: nous avons relié la console, via une traction mécanique traditionnelle, à un relais de commutation mécano-pneumatique, placé à proximité immédiate du sommier correspondant. À partir de ce relais, la commande se poursuit pneumatiquement par des tuyaux de plomb relativement courts jusqu'aux sommiers pneumatiques originaux. Cette combinaison entre mécanique et pneumatique courte garantit une attaque authentique des tuyaux, mais également une jouabilité précise. Quant à l'écho, nous l'avons doté d'une traction électrique.

La combinaison mécanique-pneumatique pour le tirage de notes et électrique-pneumatique pour le tirage de jeux permet de conserver, y compris pour les générations à venir, cet important orgue Kuhn de 1905, conservé en grande partie dans son état original, dans toute sa beauté sonore d'origine.

Traduction: RS 2018
 
 
   
 © Manufacture d'orgues Kuhn SA   Mise à jour 29.01.2018    info©orgelbau.ch