Orgelbau Kuhn
 
 
 

St. Urban, ehemalige Klosterkirche

Restaurations

 
Beaucoup ont du mal à comprendre l’enthousiasme que peut susciter la restauration d’un orgue. On nous demande souvent si on ne peut pas mieux s’accomplir dans la conception, selon ses idées propres, de quelque chose d’entièrement nouveau et si on n’y trouve pas un moyen d’expression artistique plus approprié que dans la remise en état de «vieilleries» ou dans la lutte contre le vers du bois. Nous y répondons par un non catégorique! Travailler pour des instruments neufs et travailler sur des instruments anciens relèvent de deux mondes totalement différents. En fait, nos restaurateurs sont des aventuriers extrêmement sérieux – des voyageurs du temps ayant pour mission d’insuffler une vie nouvelle au passé.
 

L’histoire mise en musique

 
Chaque orgue ancien a son histoire, liée à des hommes, à des époques, à des événements précis. Toutes ces histoires sont différentes les unes des autres, ce qui fait des instruments anciens des témoins extraordinaires d’époques révolues. Notre activité permet de saisir les pensées et les actes des hommes qui ont vécu avant nous. Nous éprouvons des sentiments de joie, de reconnaissance, d’étonnement, mais aussi de confusion, d’irritation et d’amusement face à la manière de travailler des facteurs d’orgues des décennies ou siècles passés.

Le son d’un orgue restauré est pour nous un exemple concret d’histoire vivante. Nous considérons notre travail comme faisant partie de cette histoire. Nous contribuons à conserver l’histoire de la facture d’orgues pour l’avenir et à la transmettre aux générations futures. La restauration est une tâche qui nous donne pleinement satisfaction.
 
 
   
 © Manufacture d'orgues Kuhn SA   Mise à jour 29.01.2018    info©orgelbau.ch