Manufacture d'orgues Th. Kuhn SA, 1993

Orgue neuf

Sommiers
sommiers à coulisses
Traction
mécanique
Tirage des jeux
électrique
Inauguration
03.10.1993
Expert
Hans-Dieter Möller
Design buffet
Georg Weismann
Harmonisation
Kurt Baumann

Composition


www.orgelbau.ch/opf=113540

Köln

III/P/41

Allemagne, Rhénanie du Nord/Westphalie
Kath. Kirche St. Kunibert

© photos Orgelbau Kuhn AG, Männedorf

Manufacture d'orgues Th. Kuhn SA, 1993

Orgue neuf

Sommiers
sommiers à coulisses
Traction
mécanique
Tirage des jeux
électrique
Inauguration
03.10.1993
Expert
Hans-Dieter Möller
Design buffet
Georg Weismann
Harmonisation
Kurt Baumann

L'emplacement

St. Kunibert est la plus grande des douze églises romanes de Cologne. Elle a gravement été détériorée durant la seconde guerre mondiale et son aile occidentale a été largement détruite. La reconstruction colossale de cette partie de l'édifice aura duré jusqu'en 1993. Sur un plan sonore, l'emplacement d'un orgue aurait été idéal sur une galerie, dans cet espace ouest. Cependant, de l'avis des Monuments Historiques et politiquement, il n'était pas pensable de prévoir une tribune, de rompre l'effet architectural de cette reconstruction qui avait occasionné d'immenses sacrifices financiers. C'est ainsi qu'il a fallu rechercher un emplacement autre pour l'orgue. Nous l'avons trouvé dans les deux dernières arcades de la grande nef, côté sud. Il est vrai que si l'on entre dans l'église par le portail latéral nord, on peut être surpris par l'ampleur de la réalisation. Au contraire en passant par le portail principal ouest l'ensemble de l'orgue n'est pas visible. Seul le petit Positif, réplique du grand buffet déborde de l'enfilade des arcades. Ainsi toute la vue est libre sur la grande nef et la nef latérale. Ce n'est qu'en avançant dans la nef qu'on peut petit à petit découvrir l'orgue. Celui de l'époque gothique se trouvait au même emplacement, mais surélevé, en nid d'hirondelle et accroché sur le mur de la grande nef.

Conception sonore
D'entente avec la Commission de construction, nous avons pu réaliser un orgue fortement imprégné par le style romantique-symphonique français sans pourtant prendre comme modèle un instrument précis de Cavaillé-Coll. En conséquence, la nomenclature des jeux sur la console a été libellée en français.

Alors que la plupart des instruments récents de la région de Cologne sont encore marqués par «l'Orgelbewegung», nous avons voulu donner à cet orgue un autre langage musical. Ainsi la diversité des orgues de Cologne s'enrichit d'un exemple qui jusqu'ici manquait. La présence sonore des dessus de l'orgue n'a pas été simplement obtenue par le choix des tailles et l'harmonisation, mais aussi par une pression du vent différenciée entre basses et dessus.


Composition


www.orgelbau.ch/opf=113540