Fascination pour l‘orgue

 

 

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2007

Orgue neuf

Sommiers
sommiers à coulisses
Traction
mécanique
Tirage des jeux
mécanique
Inauguration
16.06.2007
Expert
Andreas Maisch
Design buffet
Claude Lardon
Harmonisation
Raymond Petzold


www.orgelbau.ch/opf=114160

Rheinau

II/P/17

Suisse, Zurich
Paritätische Bergkirche

© photos Orgelbau Kuhn AG, Männedorf

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2007

Orgue neuf

Sommiers
sommiers à coulisses
Traction
mécanique
Tirage des jeux
mécanique
Inauguration
16.06.2007
Expert
Andreas Maisch
Design buffet
Claude Lardon
Harmonisation
Raymond Petzold

Un oecuménisme spécialement vécu

Lors d'un violent orage de l'été 2004, la foudre s'abattait sur la «Bergkirche» de Rheinau, église construite en 1579. En proie aux flammes, sa toiture s'effondra et les cloches fondirent pour s'épancher sur les voûtes du choeur. Cette merveilleuse église paritaire, traditionnellement utilisée par catholiques et protestants depuis près de quatre siècles, n'était devenue que pure désolation. Son orgue fut aussi touché: la suie et l'eau l'avaient à un tel point endommagé qu'il restait absolument injouable. La reconstruction de l'église, monument classé, fut de suite entreprise et il fut aussi décidé de remplacer l'ancien instrument par un orgue neuf. Pour tout et rapidement, du plus petit au plus grand, les dons se mirent à affluer.

Un véritable esprit d'ensemble aura marqué tous les travaux. Le service des bâtiments des églises des deux confessions, bureau de construction, Monuments Historiques, organiste et facteur d'orgues - avec au départ bien des vues divergentes - s'unirent pour la recherche du «meilleur». L'art de l'art, dans une telle situation, consiste à considérer contraintes et besoins pour marier une architecture historique à l'artisanat actuel de la facture d'orgues.

Au printemps 2007, l'orgue était réalisé. Son aspect, son identité tranchent naturellement pour se différencier des grandes orgues de l'abbatiale voisine. Pourtant, avec ses 17 jeux, il n'a pas la figure du «petit orgue». A son clavier de Grand-Orgue, il possède trois fonds de 8 ' qui par leurs couleurs et présences sonores répondent au dynamisme d'un Récit basé sur une composition de style typiquement romantique. Un accouplement II/I en 16 ' - chose qui n'existe pas dans un orgue baroque de la même importance - consolide à souhait la profondeur orchestrale de l'orgue.

Pour les jeux de la Pédale, un espace limité nous demandait de concevoir ce plan sonore avec trois de ses jeux transmis du Grand-Orgue, solution permettant un évident gain de place, pour une Pédale toujours indépendante. Les conditions qui régissent pour donner volume et profondeur sonore à un orgue sont toujours les mêmes: composition avec bon choix des tailles, harmonisation soignée.



www.orgelbau.ch/opf=114160