Fascination pour l‘orgue

 

 

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2009

Orgue neuf

Orgue construit par
Gehäuse: August Nielsen, 1884
Sommiers
sommiers à coulisses
Traction
mécanique
Tirage des jeux
électrique
Inauguration
22.11.2009
Expert
Jon Laukvik
Design buffet
Konstruktion Christoph Jedele
Harmonisation
Rudolf Aebischer


www.orgelbau.ch/opf=114220

Oslo

III/P/53

Norvège, Oslo
Uranienborg-Kirche

© photos Orgelbau Kuhn AG, Männedorf

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2009

Orgue neuf

Orgue construit par
Gehäuse: August Nielsen, 1884
Sommiers
sommiers à coulisses
Traction
mécanique
Tirage des jeux
électrique
Inauguration
22.11.2009
Expert
Jon Laukvik
Design buffet
Konstruktion Christoph Jedele
Harmonisation
Rudolf Aebischer

Une histoire variée

Depuis l'époque des Vikings, Oslo est marqué par l'esprit de découverte. C'est aussi avec cet esprit qu'il a fallu aborder les travaux sur la pièce de 120 ans d'Uranienborg. De nombreuses cicatrices témoignaient d'une biographie variée et riche en transformations. Pour des raisons musicales, il n'était pas question d'un retour à la forme d'origine, beaucoup plus petite, ni de préserver l'état résultant de l'évolution de l'orgue. Même avec toute la bienveillance possible, le fait est qu'il manquait de qualité. En conséquence, le renouvellement technique était sûrement la meilleure option.

Pour accorder à la valeur historique de l'orgue l'importance qui lui était due, la façade du buffet datant de 1884 et le plus possible des anciens jeux devaient être réutilisés. En raison de la tuyauterie composite, pour ainsi dire hybride, cela n'a pas été une entreprise facile. Le plus grand défi a été de créer un concept sonore cohérent qui, en même temps, garde autant que possible le caractère d'origine. Grâce à l'écoute analytique, nous avons découvert des valeurs cachées, surtout aux fonds de 16, 8 et 4 pieds. Celles-ci forment maintenant la trame sonore.

La nouvelle pièce ne laisse aucun doute sur son origine romantique-symphonique avec une empreinte nordique: des jeux de flûte et des jeux gambés au son magnifiquement chaleureux qui émettent des timbres variés en d'innombrables nuances dynamiques, des mutations douces et des anches qui peuvent être combinées pour obtenir une vraie gravité orchestrale. La technologie moderne de l'orgue offre une sonorité grandiose à cette oeuvre dont les origines remontent au 19ème siècle.

Petite particularité: nous avons utilisé l'endroit derrière l'autel pour un écho. Celui-ci peut être dirigé par l'orgue principal, mais aussi séparément, par une petite console qui se trouve dans le choeur. - Il résulte de tout ce travail un paysage organistique extraordinaire dans une église dont l'acoustique est à elle seule une invitation à la musique.


Traduction: RS 2009