Fascination pour l‘orgue

 

 

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2012

Orgue neuf

Sommiers
sommiers à coulisses
Traction
mécanique
Tirage des jeux
mécanique + électrique
Inauguration
01.04.2012
Harmonisation
Thierry Pécaut


www.orgelbau.ch/opf=114450

Wallisellen

III/P/30

Suisse, Zurich
Kath. Kirche St. Antonius

© photos Orgelbau Kuhn AG, Männedorf

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2012

Orgue neuf

Sommiers
sommiers à coulisses
Traction
mécanique
Tirage des jeux
mécanique + électrique
Inauguration
01.04.2012
Harmonisation
Thierry Pécaut

Lumière, couleur, son

L'église St-Antonius de Wallisellen a été conçue en 1958 par l'architecte de Zurich Karl Higi. Celui-ci a créé pour l'église un intérieur d'une simplicité intemporelle, plongé dans une atmosphère lumineuse par de grandes surfaces vitrées ornées des remarquables vitraux de Ferdinand Gehr.

Le nouvel orgue se trouve face au choeur, sur la tribune, qui est avantageusement située du point de vue acoustique. Nous avons développé le design de la façade de l'orgue au cours d'un long processus, en étroit partenariat avec l'architecte Pierre Ilg et la commission de l'orgue. La taille, la forme et les matériaux (étain, bois d'érable et de cerisier) ont été minutieusement choisis pour s'accorder avec le concept de l'intérieur de l'église. Nous avons opté pour une façade en forme d'éventail, qui tend vers le ciel avec ses tuyaux en étain en partie obliques et qui reprend de cette manière les thèmes du choeur. Le nouvel agencement de la balustrade de la tribune contribue pour beaucoup à ce que le design de l'orgue soit nettement mis en valeur et à ce que les visiteurs puissent percevoir l'orgue, l'intérieur de l'église et les vitraux comme une unité visuelle.

Le concept sonore du nouvel orgue ne s'appuie pas sur un modèle historique précis, mais résulte de réflexions approfondies. Celles-ci se sont basées sur les pratiques musicales actuelles et sur les tâches variées que doit remplir l'orgue pour les offices et les concerts. Différents styles de musique devaient pouvoir être interprétés de façon convaincante sur le nouvel instrument. C'est pourquoi le nouvel orgue n'a pas été conçu comme une copie d'un style, mais volontairement comme un instrument moderne de notre temps, ce qui est clairement perceptible à son aspect.

Conformément aux volontés des maîtres d'ouvrage, le style musical du nouvel orgue est toutefois clairement ancré dans la tradition française du XIXème siècle. Notre atelier se consacre intensément depuis des années à cet univers sonore, qui diffère par de nombreux détails de la production sonore allemande. Pour la mensuration et l'harmonisation, nous avons pu profiter pleinement de la grande expérience que nous avons acquise grâce à la restauration d'instruments originaux datant de cette époque et à la construction de plusieurs grands instruments neufs dans ce style. Comme cela se faisait dans la tradition française, la pédale est relativement courte; par le biais des tirasses, un jeu d'une grande variété peut toutefois être obtenu à la pédale. Le deuxième et le troisième claviers se trouvent sur un sommier à gravures intercalées et sont installés dans une boîte expressive commune. Ce concept permet d'économiser beaucoup d'espace et offre une variété sonore extrêmement grande grâce à la double utilisation de la boîte expressive.

Néanmoins, pour nous, le plus important, ce ne sont pas les réflexions stylistiques, mais le désir de créer un instrument de musique prestigieux qui émouvra les participants aux offices et les auditeurs des concerts par ses sonorités.

Traduction: RS 2012



www.orgelbau.ch/opf=114450