Fascination pour l‘orgue

 

 

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2002

Restauration

Orgue construit par
Johann Berenhard Klausing, 1714-1717
Sommiers
sommiers à coulisses, à ressorts
Traction
mécanique
Tirage des jeux
mécanique
Inauguration
15.12.2002
Expert
Jörg Krämer, Borgentreich
Harmonisation
Rudolf Aebischer


www.orgelbau.ch/opf=801220

Oelinghausen

II/P/19

Allemagne, Rhénanie du Nord/Westphalie
Kath. Pfarrkirche St. Petri

© photos Orgelbau Kuhn AG, Männedorf

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2002

Restauration

Orgue construit par
Johann Berenhard Klausing, 1714-1717
Sommiers
sommiers à coulisses, à ressorts
Traction
mécanique
Tirage des jeux
mécanique
Inauguration
15.12.2002
Expert
Jörg Krämer, Borgentreich
Harmonisation
Rudolf Aebischer

Une oeuvre imposante marquée par de riches antécédents

La restauration de l'orgue de Johan-Berenhard-Klausing d'Oelinghausen (Westphalie) datant de 1717 comportait pour nous de grands défis. La première chose consistait à rester fidèles à la grande valeur de l'instrument. L'orgue trônant majestueusement au dessus du choeur possède des éléments attribués à différentes époques, remontant jusqu'à celle de «Meister Martin aus Paderborn» (1599).

Des interventions importantes sur la tuyauterie historique et les défaillances techniques relevées suite aux travaux de 1860 ouvraient la voie à une restauration judicieuse pour un retour à l'orgue de Klausing de 1717. Ce travail demandait d'importantes reconstitutions, par exemple la reconstruction des sommiers à ressorts du Grand-Orgue. Pour garantir la longue conservation d'une tuyauterie de valeur, nous avons opté pour des sommiers à ressorts simples, sans tiroirs: ces sommiers offrent toutes les qualités requises pour l'alimentation en vent et n'ont pas l'inconvénient des sommiers dans lesquels les soupapes sont montées sur tiroirs. Les trois soufflets neufs ont été refaits sur le modèle de l'orgue de Freren construit par Heinrich-Klausing. Nous avons également reconstitué la traction et le tirage de l'orgue, les sommiers à coulisses de Pédale; ceux du «Brustwerk» ont pu être restaurés.

En accord avec les Monuments Historiques, certaines modifications apportées ont été conservées, par exemple pour une Pédale indépendante que l'orgue de Klausing n'avait pas, des interventions sur la tuyauterie, l'aspect extérieur du buffet, les tirants de console de 1963. En admettant les particularités de ce splendide instrument, l'histoire de sa construction, le désir de revenir à son état d'origine présumé venait de lui-même. C'est un modèle dont on peut tenir compte pour des restaurations futures!