Fascination pour l‘orgue

 

 

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2006

Restauration

Orgue construit par
Hans Haueter, 1800
Sommiers
sommiers à coulisses
Traction
mécanique
Tirage des jeux
mécanique
Harmonisation
Rudolf Aebischer

Composition


www.orgelbau.ch/opf=801340

Götighofen

I/4

Suisse, Thurgovie
Hausorgel Juon

© photos Orgelbau Kuhn AG, Männedorf

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2006

Restauration

Orgue construit par
Hans Haueter, 1800
Sommiers
sommiers à coulisses
Traction
mécanique
Tirage des jeux
mécanique
Harmonisation
Rudolf Aebischer

Orgue domestique d'Emmental

L'instrument, propriété de Monsieur Andreas Juon de Götighofen, a pu être attribué au facteur d'orgues Hans Haueter grâce à des initiales figurant sous la chape de façade («HHO 1800»). En 1972 déjà, nous avions eu l'occasion de restaurer un orgue de ce facteur, orgue qui se trouve dans la chapelle de la clinique de Pfäffers.

Avec le temps certaines interventions ont eu lieu, mais sont bien reconnaissables par les particularités des matières ou des éléments utilisés et confirmées par le propriétaire. Celui-ci avait acheté l'orgue au facteur Bütikofer, qui le rénova en 1961 et lui ajouta deux jeux, une Spitzquinte 1 1/3 ' et une Superoctave 1 '. Ces nouveaux jeux avaient été disposés sur un sommier complémentaire, à l'arrière du buffet. L'ancienne soufflerie fut supprimée et remplacée par un électro-ventilateur relié à un régulateur. Des tuyaux ont été recoupés pour monter le diapason de l'orgue à une hauteur normale. Il faut dire cependant que la substance originale de cet orgue subsistait pour ce qui est le sommier, les transmissions et la tuyauterie. Des défauts techniques le rendait pourtant injouable.

La restauration avait pour but la suppression des défauts techniques, mais aussi le rétablissement de la composition d'origine. C'est ainsi que les deux jeux adjoints ont disparu, tout comme les modifications apportées au buffet et au sommier pour la mise en place de ces ajouts. L'ancienne hauteur absolue du 3ème la, soit 426 Herz à 18°, retrouvée sur les tuyaux de façade et les tuyaux bouchés, a été rétablie.

La soufflerie actuelle a été conservée; l'utilisateur tenait à conserver les avantages d'une alimentation avec moteur. Toutefois, une reconstitution d'une soufflerie ancienne pourrait sans problème s'envisager à l'avenir.


Composition


www.orgelbau.ch/opf=801340