Fascination pour l‘orgue

 

 

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2010

Restauration

Orgue construit par
Orgelbau Th. Kuhn AG, 1930
Sommiers
sommiers à membranes
Traction
pneumatique
Tirage des jeux
pneumatique
Inauguration
19.09.2010
Expert
Bruno Eberhard
Harmonisation
Gunter Böhme

Composition


www.orgelbau.ch/opf=801540

Oberbalm

II/P/22

Suisse, Berne
Ref. Kirche

© photos Orgelbau Kuhn AG, Männedorf

Manufacture d'orgues Kuhn SA, 2010

Restauration

Orgue construit par
Orgelbau Th. Kuhn AG, 1930
Sommiers
sommiers à membranes
Traction
pneumatique
Tirage des jeux
pneumatique
Inauguration
19.09.2010
Expert
Bruno Eberhard
Harmonisation
Gunter Böhme

Un témoin du temps passé

L'histoire de l'orgue d'Oberbalm, près de Berne, reflète très bien le développement de la facture d'orgues au XXème siècle. L'orgue, construit en 1930, est l'opus 660 de la Manufacture d'orgues Th. Kuhn SA. Avec ses tractions purement pneumatiques et ses sommiers à membranes, l'orgue a été créé à la fin du développement d'une époque qui a été marquée, dans les pays germanophones, par la conception romantique du son et par les instruments à sommiers à cases. Mais dans la composition de l'orgue d'Oberbalm, on ressent déjà les idéaux sonores de l'«Orgelbewegung».

Plus tard, une fois que l'idéal de l'orgue baroque à sommiers à coulisses s'est imposé dans toute son ampleur, on a dit de telles oeuvres qu'elles n'étaient «ni chair ni poisson». Pour mieux correspondre à cette nouvelle conception du son, ces orgues ont généralement été modifiés sur le plan sonore par un changement de la composition et par une réharmonisation; ainsi l'orgue d'Oberbalm a-t-il été modifié en 1960 et en 1977.

En 2009, la question s'est de nouveau posée: que faire de l'orgue à présent? Du point de vue visuel, une belle solution aurait été de retrouver les anciennes proportions du buffet de Johann Weber datant de 1845, d'autant plus que les tuyaux de façade de cette époque ont été conservés. Mais cela aurait nécessité la construction d'un orgue complètement neuf, car les mesures réduites du buffet n'auraient pas permis d'y installer la partie instrumentale existante. Face à ces considérations, il fallait aussi prendre en compte la qualité incontestable et le bon état technique de l'orgue pneumatique. Les modifications sonores effectuées ultérieurement ne sont pas concluantes, comme on peut le constater aujourd'hui, parce que les possibilités techniques avec les sommiers à membranes et la transmission pneumatique n'étaient simplement pas appropriées pour atteindre l'idéal de l'orgue baroque.

Ainsi est-on parvenu à la décision de conserver cet orgue pneumatique de très grande qualité, mais de reconstituer sur le plan sonore la conception originale. Pour nous comme pour les générations futures, l'orgue regagne ainsi sa vraie valeur de témoin de 1930.

Traduction: RS 010


Composition


www.orgelbau.ch/opf=801540